Et si j’étais une plante …

Retrouver cette sensation désagréable que… Que je suis une PUTAIN DE TARÉE A L’ESPRIT TORDU ET GANGRENÉ PAR LA PERVERSION DU DIABLE ! Y’a pas d’autre explication possible ! Sinon je ne vois pas comment j’aurais pu trouver un thème aussi pourri, m’en réjouir, l’imposer aux participants et me l’imposer à moi-même ! C’est du sado-masochisme pur et simple ! Ou du génie ?! A voir…


Bref, vous l’aurez compris, cette semaine, on part sur:

15800244_236232153469700_279630944394538483_o

 

une plante !

 

(Voilà… Va enchaîner avec ça ma’nan 🙄…)

Bon, déjà, si j’étais une plante, il faudrait qu’elle reflète ma double personnalité:

  • la gentille bienveillante et SUR-empathique gneu-gneu-gneu de ouf toujours à vouloir sauver le monde (je n’exagère qu’à peine, j’vous jure, je me saoule moi-même à l’écrire).
  • la vilaine sarcastique caustique à l’esprit critique aiguisé et sans concession ni demi-mesure.

(Comment ça on dirait une skyzo ? Nan-mais-nan-mais-pas-du-tout… Enfin si… un peu c’est vrai 😏.)

 

Et du coup, en cherchant dans les plantes que je connaissais, j’ai fini par en trouver une qui me ressemble un peu:

Résultat de recherche d'images pour "ortie"
l’ortie !

 

Oui messieurs, dames ! L’ortie ! Exactement.

Tout comme moi, l’ortie se fond dans la masse des autres plantes qualifiées de « mauvaises herbes ». Elle ressemble à de la menthe, semble inoffensive au premier abord, mais très vite, elle devient agaçante et on ne peut pas la toucher sans en subir les conséquences.

 

Elle gratte, énerve, mais c’est aussi une source médicinale certaine dans plusieurs domaines. Et on peut la manger. Moi non, c’est vrai, mais je vous cuisine un ‘tit truc quand vous voulez, suffit de demander ! L’ortie sert d’engrais vert, ou de pesticide, (bon là, j’avoue je ne vois pas trop le rapport avec moi, mais) elle est aussi source d’énergie et a des vertus revitalisantes, là de suite on voit que c’est moi nan ??!!

 

Mais c’est clair qu’à côté de ça: « qui s’y frotte, s’y pique » ! C’est le revers de la médaille en somme. Heureusement, ses piqûres sont plus agaçantes que vraiment douloureuses et il existe un moyen très simple d’en calmer les démangeaisons.

 

 

Allez, en exclusivité ici (non, pas du tout), les deux meilleurs remèdes de grand-mère pour se débarrasser du fléau:

Il faut d’abord rincer abondamment la zone touchée avec de l’eau ou du sérum physiologique. Ensuite, deux choix:

  • soit on frotte une feuille de menthe sur la « plaie » (si on a de la menthe à portée de main),
  • soit on applique du vinaigre à l’aide d’une compresse.

Et PAF ! Le tour est joué ! Bien sûr, ça c’est dans le cas où on a de la menthe et/ou du vinaigre… Alors, il paraît que l’urine fonctionne aussi très bien, mais personnellement, je ne me suis jamais pissé dessus exprès pour vérifier hein?! Donc, ceux qui veulent tenter le coup, faites-vous plaiz !

 

Bon alors, et vous ? Une plante, vous seriez quoi ? Faites-moi rire… ou rêver, au choix ! (Bon courage !)

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s