Et Si J'étais...

Et si j’étais célèbre…

Bon, les semaines s’enchaînent, les thèmes aussi (pour l’instant ! Profitez-en, ça va peut-être pas durer), et petit à petit le blog reprend vie. Je suis toujours aussi douée pour les intros, (ça fait plaisir de voir que certaines choses ne changent jamais)… Allez, on arrête les frais et c’est parti pour un thème bien compliqué encore cette semaine:


15800244_236232153469700_279630944394538483_o.jpg

célèbre !

Je pense que chacun d’entre nous aime être sous les projecteurs, un minimum. On a besoin de se sentir aimé et soutenu. Il n’y a qu’à voir le succès de certains télés crochets, des trop nombreuses télés réalités ou la chasse au buzz/follow permanente sur les réseaux sociaux par exemple. Certain(e)s sont prêt(e) à tout, jusqu’à perdre toute dignité, pour « percer », pour quelques vues ou pour ne serait-ce qu’un compliment. En conséquences, des jalousies extrêmement nocives entre autres choses, émergent de tout cela et globalement, on ne peut actuellement rien dire/faire/penser sans s’exposer à la critique de quelqu’un. Bien sûr, je m’inclue dans le lot, je ne suis pas innocente, j’ai la critique facile, j’en ai conscience même si en général, si je sens que je risque de blesser quelqu’un, je préfère garder le silence.

Une preuve de plus que la modernisation n’a pas QUE du bon.

Je souffre d’un terrible manque de confiance en moi et d’une timidité autodestructrice, ajouté à un besoin maladif de reconnaissance et d’affection. Voilà, c’est dit. Non, ça n’est ni un secret, ni une réelle libération. En revanche, c’est vachement paradoxal et assez difficile à vivre au quotidien. Et justement, moi, je ne suis pas célèbre. Alors m’imaginer l’être… Ce n’est même pas envisageable. Je suis tellement sensible à la critique, je suis déjà si dure avec moi-même et je me demande déjà tellement avec une terreur lancinante dans le ventre si « je fais bien », si « j’ai eu raison de dire ceci ou cela », que m’imaginer être sur un pied d’estale est une torture.

(parfois je me dis que les thèmes ne me viennent pas par hasard à l’esprit finalement… sale pute de catharsis…)

Du coup, si j’étais célèbre, je serais en souffrance permanente… Genre plus que d’habitude. Chaque seconde je m’attendrais à recevoir une pique, une remarque, une critique, une lapidation publique. Je n’en dormirais pas la nuit, par peur de ce que je pourrais découvrir le lendemain matin.

thumbnail.gif

Je n’assumerais pas, clairement. Me demandant en permanence si je suis légitime pour une telle mise en avant, si ce n’est pas une blague finalement, ou un cauchemar. ‘fin bref, vous l’aurez compris, la célébrité n’est pas pour moi. Même si mon souhait est de devenir auteure, je ne recherche pas pour autant le succès.

 

Et bien sûr j’écris tout cela en partant du principe que ma célébrité viendrait d’un truc positif que j’aurais fait. Imaginez maintenant que je sois connue pour une maladresse, une erreur ou une faute grave 😮 !

 

1 réflexion au sujet de “Et si j’étais célèbre…”

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s