Equilibre Instable

EI. 4 Neutrum

« Bien que Magicae soit le monde des Magics par excellence, beaucoup d’entre eux se mêlent malgré tout aux humains. Dans le plus absolu secret, chacun d’eux possède et utilise un pouvoir qui lui est propre et qui influe subtilement sur la race humaine dans le bon, ou dans le mauvais sens. C’est ainsi que les muses soufflent l’inspiration aux artistes en mal de création, que les incubes nourrissent et attisent la soif irrépressible de sexe des violeurs, ou que les azizas par exemple, portent chance à certains chasseurs…
Toujours, ils agissent avec discrétion, et de part la première loi des Neutrum, ne doivent jamais, sous aucun prétexte, faire usage de leur pouvoir à la vue et au su de l’humanité. Et pour être sûr que cette loi soit bien respectée, les Neutrum ont mit en faction un peu partout dans le monde, un groupe d’élites appelé Brigade de Surveillance, qui veille à ce qu’aucun Magics ne transgresse les règles.

En fait, si on avait du écrire une loi zéro avant la première, ça aurait été celle-ci : « respecter les règles ».

Et cela vaut pour l’Enfer comme pour le Paradis. Aucun d’eux n’a de sauf conduit qui lui permettrait de faire ce qui lui plairait, quand cela lui plairait, sans devoir rendre des comptes par la suite. Tout a été pensé pour que l’équilibre entre le bien et le mal soit toujours respecté quoi qu’il arrive, et que personne ne sache jamais rien à propos des Magics.
Bien sûr, ça n’a pas toujours été le cas. Il y a eu des moments où le monde a connu des épisodes plus ou moins… contrôlés… Comme en 1914 par exemple, quand ça a commencé à dérailler complètement. Les Lumina ont bien essayé de rattraper ça avec les années folles, juste derrière, mais malheureusement, ce genre d’événements laisse des traces.

Quoi qu’il en soit, les Neutres ont très vite compris que sans l’aide des Magics, l’humanité courrait à sa perte, puisque les Hommes ont peur de tout ce qu’ils ne connaissent pas et n’évoluent pas assez rapidement, mais qu’avec l’aide des Magics, il devait également y avoir une forme d’équilibre, pour ne pas trop troubler cette évolution déjà si frêle, si fragile. Trop de bonté les mènerait à une pensée unique contre évolutive, et trop de malveillance les détruirait à jamais…

Quand la Brigade de Surveillance surprend un manquement au règlement, elle fait directement intervenir l’équipe sensé recadrer la situation : La Guilde Blanche pour les Lumineux, avec à sa tête, l’ange immaculé Chris, et les Nefastus pour l’Enfer, avec le ténébreux Azniel, dit Az pour les commander. Ils sont en quelques sorte la police des Magics et n’interviennent que sur ordre explicite des Neutres pour calmer une situation, mettre fin à un trouble ou se battre au côté des humains aussi parfois… Ils sont tous considérés comme des chevaliers, et bien qu’ils n’appartiennent pas au même ordre, travaillent ensemble, de concert, afin que le monde reste en équilibre.

L’Equilibre. Le maître mot de Magicae. Tout doit être nécessairement une question d’équilibre. Pas trop de mal, pas trop de bien. Pas trop vite, mais pas trop lentement non plus… Tout doit être sécurisé. Tout le temps. En fait, c’est bien simple, les Neutrum considèrent les humains comme des enfants à qui il faut tenir la main pour leur apprendre à marcher. Non pas qu’ils soient de nature condescendante, loin de là, mais l’Homme est faible, c’est une réalité. Ils s’en sont bien rendu compte en près de 2000 ans d’existence…

La seconde loi de Magicae concerne la répartition des « nouveaux arrivants ». Ce sont généralement des âmes fragiles, choquées par leur mort récente, et qui découvrent tout un nouveau monde. Au tout début, les nouvelles créatures se rassemblaient par affinités, mais très vite là encore, les Neutres se sont rendu compte que cela ne suffisait pas. En effet, certains pouvoirs ne pouvaient se retrouver ensemble sans risquer un drame certain et les accidents étaient vites arrivés. Il fallait de l’ordre, plus de logique et instituer des règles de base pour le bien-être de tous.

C’est ainsi qu’ils fondèrent le Conseil des 4. Pour une équité parfaite, le Conseil fut constitué de quatre Magics : deux Umbra et deux Lumina ; deux jeunes et deux plus âgés ; deux hommes et deux femmes. Ainsi ils avaient la malignité de l’ombre et le cœur bienveillant de la lumière ; la sagesse de l’âge et l’insouciance de la jeunesse ; la robustesse de l’homme et la finesse de la femme, le tout réuni autour d’une même table pour statuer sur la place des Magics en devenir.
Car en effet, le rôle du Conseil était en tout premier lieu de répartir les âmes dans un des quatre ordres en fonction de leur « moi » profond et de leurs vies passées. La créature magique qu’ils devenaient ensuite était simplement l’expression de ce qui leur était le plus cher, mais il fallait avant leur trouver le bon endroit où s’épanouir en toute sérénité et sécurité, pour eux, comme pour les autres. Et jusqu’à maintenant, ça tenait plutôt bien la route… »

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s