Ainsi va ma vie...

Animaliser l’Amour

Avez-vous déjà remarqué à quel point les animaux ont une place importante dans notre vie affective ? Comme bien souvent, nous les utilisons pour nommer les personnes que nous côtoyons ?


Moi, je m’en suis aperçu quand je n’étais qu’une petite fille… Quand mon petit frère est né, tout rouge et tout fripé. Il était minuscule, gémissait en permanence et gigotait des pieds quand on le tenait sous les bras… Et un jour, quelqu’un a eu l’idée de dire:

Oh, elle est mignonne comme tout cette petite grenouille ! 🐸

J’avoue, j’ai longtemps cherché la ressemblance avec une grenouille, puis, j’ai laissé tombé parce que je me suis dis que c’était une histoire de grand, et que je ne pouvais pas comprendre…

Puis, comme ce petit chose ne faisait que manger, crier et dormir, il a bien fallut qu’il grandisse… Et qu’il commence à faire ses dents. C’est là qu’est venue la célèbre expression:

Elle bavouille encore cette limace… 🐌

Que l’on compare mon frangin à une grenouille passe encore, après tout, il y en a de très jolies, avec de superbes couleurs… Mais une limace ? Pouha, quelle horreur, c’est moche, gluant, ça pue et même si après 6 années seules dans les girons de mes parents je me retrouvais avec un truc rose qui braillait sans cesse et qui ne pouvait même pas jouer aux Légos avec moi, il était hors de question que je ne défende pas son honneur !

😁 Question de fierté familiale !! Du coup j’ai demandé pourquoi ? On m’a répondu:

Mais ce n’est pas méchant ! C’est affectueux ma p’tite souris ! 🐁

Quoi ? Genre ? Moi ? Une souris ? Mais ils ont tous pété des câbles les adultes, c’est pas possible  !

Ça m’a longuement trotté dans la tête cette affaire. Mais je n’osais plus trop en parler autour de moi, j’avais certainement pas envie qu’un « grand » m’affuble encore d’un nom d’animal ! Et puis un jour, alors que j’étais en vacances chez ma grand-mère, il s’est passé un truc étrange… Et j’ai tout compris.

Elle était en train de nettoyer la cage de sa tourterelle, et elle lui parlait avec beaucoup d’amour, en chantonnant, comme elle le fait tout le temps. Ça m’a fait sourire. J’aimais bien que les gens aiment les animaux comme les Hommes… Et c’est là que j’ai tilté: en vrai, les humains humanisaient les animaux et animalisaient les humains. C’était vraiment bizarre, mais marrant finalement. Grand-mère a donné des graines à sa tourterelle et elle m’a dit:

Maintenant je vais donner le goûter à ma deuxième tourterelle… 🕊️

… en me regardant avec son beau sourire et ses yeux brillants. Je me suis dis qu’elle devait vraiment m’aimer beaucoup ! 😍

En grandissant, je n’y ai plus trop prêté attention… Il y avait bien Grand-père qui parfois me lançait un:

Comment va mon p’tit lapin ? 🐇

… ou bien les collègues de Papa, qui disaient toujours:

Bonjour ma poule, 

ou

Ça va ma puce ?

Et puis après, je suis devenue une adolescente… Mais je n’étais pas tellement comme les autres : niaises, naïves, noeuds-noeuds et amoureuses… Beuuuuuh… Pauvre de moi ! Moi les garçons, j’m’en foutais royalement ! Enfin, au début… 😏

Mais à force de traîner avec des filles, je me suis rendu compte qu’avec les premiers amours arrivent aussi les surnoms idiots que les filles prennent plaisir à donner à leur mec. Il y avait des « mon amour », « mon coeur », « mon bébé », « mon chéri »… genre, leurs parents ne leur avaient pas donné de prénoms… Les pauvres ! Mais pas seulement. Cette histoire d’animaux est revenu au goût du jour avec des noms plus étranges les uns que les autres:

mon chaton – mon p’tit chat, mon nounours, mon poussin, mon canard,…

Ce qu’elles avaient l’air bêtes… 🙄 (Sans mauvais jeu de mots). Je crois que c’est à cette période que j’ai laissé définitivement tomber les filles pour ne rester finalement à traîner qu’avec des garçons (et par la même occasion, perdre le peu de glam’ attitude que je pouvais avoir, pour ne devenir que la « best friend » à vie ! 😅)

Bon, je ne vais pas vous mentir, chez les mecs, c’est pas mieux. Mais on est sur des noms d’animaux… beaucoup plus… enfin… bref :

dinde, grosse vache, espèce de truie, sale chienne,… !

Bon, j’exagère, bien sûre (quoi que…🤔 ), mais j’avoue que ça me faisait marrer.

C’est comme ça qu’arrivée dans ma vie d’adulte, j’ai toute un panel de noms d’animaux, pour toutes les occasions, et toutes les émotions…

🤔 Mais j’avoue que j’ai pas encore trouvé comment sortir mon fameux « vélociraptor »… 🤗

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s